Guatemala

Atitlan – Indian Nose

Sur place à Atitlan, soit vous êtes motivés pour grimper sur les volcans, soit faire une des randonnées réputées ici, la Nariz del Indio. Cette randonnée porte ce nom car de loin cette montagne ressemble à un visage dont le nez est le point culminant du massif.

Et de la haut on a une vue superbe sur le lac. Autre avantage c’est que le soleil se lève à l’opposé donc c’est un endroit privilégié pour admirer son levé.

Tous les tours opérateurs proposent cette randonnée. Je me suis pas mal renseigné sur internet sur le fait de la faire tout seul. Les avis diverges et j’ai pas beaucoup trouvé d’avis récents. Beaucoup s’accordent sur le fait de l’insécurité qui peut y avoir sur place et qu’il faut y aller avec un guide obligatoirement sous peine de se faire agresser et qu’il faut obligatoirement payer quelque chose.

Au final, pendant ma deuxième semaine de cours, l’école propose d’organiser la randonnée le samedi matin, au top. Pour 100Qtz, on a le transport et le guide. Du coup je laisse de côté mes recherches.

Levé à 3h30 du matin, rendez vous à l’école pour un départ à 4h. Le minibus nous attends un peu plus bas dans la ville. Il passe par le même chemin que des camionetas qui viennent de partir du centre ville. Donc je pense qu’il est possible de se rendre par soi même jusqu’à Santa Clara où se trouve l’entrée du chemin qui mène au sommet (voir sur mon tracé).

Distance totale: 1354 m
Altitude maximum: 2259 m
Altitude minimum: 2081 m
Total time: 00:33:25
Télécharger

Nous sommes le premier groupe sur place. Il fait encore nuit à cette heure là, il fait froid donc un conseil, couvrez vous et prenez une lumière frontale. Le chemin ne prend pas beaucoup de temps, il est juste un peu abrupte et légèrement glissant. Arrivé en haut, la place est vide, on s’installe et on attends. Il y a un panneau avec marqué payant. Mais personne pour le moment et je n’ai croisé aucun locaux sur le chemin.

Les groupes arrivent petit à petit et ça se rempli vite. N’hésitez pas à prendre coupe vent, pull, gants ou autre, ça peut vite refroidir après le coup de chaud de la montée, car pendant 1h30 vous ne bougez plus. Il n’y a plus qu’à attendre le spectacle, vraiment superbe, ça vaut vraiment le coup, j’en ai pris plein les yeux. Le petit plus si vous faites attention et que le ciel est vraiment dégagé, on peut même voir la fumée des éruptions d’El Fuego au loin.

Certains guides apportent le petit déjeuner, fruits, thé, café pour patienter et profiter du levé.

Le retour se fait vers les 8h, 8h30. Et c’est à ce moment là que j’ai vu le guide payer un gars sur place. J’ai pas eu le temps d’aller lui demander comment ça se passe et combien c’est si on est en solo. Donc pour en revenir à si c’est possible de le faire seul, je pense que c’est possible en s’incrustant ou en suivant de près un groupe qui monte. En attendant un peu de temps à l’entrée, cela doit pouvoir se faire. Enfin à vous de voir.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :