Guatemala

Atitlan – San Juan

La ville de San Juan est la plus proche de San Pedro et peut se faire très facilement à pied. Il suffit d’emprunter la seule route qui y mène. Vous pouvez toujours prendre un Tuk Tuk ou un bus qui y passe si vous avez la flemme mais ça serait dommage de louper la vue en hauteur sur San Pedro et San Juan.

Le seul inconvénient de cette route est qu’elle est en terre et très empruntée, le passage des véhicules génèrent pas mal de poussière. 

Distance totale: 7772 m
Altitude maximum: 1628 m
Altitude minimum: 1555 m
Total time: 02:10:01
Télécharger

San Juan possède aussi sa rue touristique, mais sans les touristes. Elle se trouve au niveau de l’embarcadère, forcément, pour appâter les touristes qui descendent des lanchas, mais étant une destination moins prisée, on y croise moins de monde. J’ai du croisé 5 gringos pendant ma balade. L’inconvénient c’est qu’on est appelé un peu plus souvent pour entrer dans les boutiques.

J’ai bien aimé San Juan pour son côté naturel et authentique. La ville est remplie de tags et peintures sur les murs d’une grande qualité. Faut dire que depuis le Belize c’est un peu ce qui fait le charme des villes et de certaines maisons qui sont bien délabrées.

On peut visiter des fermes botaniques de plantes médicinales, un centre d’apiculture, et des ateliers de tissages et de colorations de cotons. La plus connue est l’Asociacion De Mujeres En Colores Botanico, on peut y découvrir comment elles colorent le coton avec des produits naturels. Je n’ai pas pu assister à une démonstration mais j’ai quand même eu droit à des explications.

D’autres ateliers montrent comment les femmes tissent les vêtements. Rentrez dans les grandes boutiques pour cela.

Dans le centre ville, jetez un œil sur la façade de l’église, on peut distinguer la vieille façade conservée devant la nouvelle. Je n’ai trouvé personne pour demander des explications sur cette curiosité.

Si vous souhaitez passer plus de temps à San Juan, penser à demander au Servicios Turisticos Rupalaj K’istalin, j’ai cru comprendre qu’ils aidaient la population locale en proposant de loger les touristes chez les locaux. Cela peut être une expérience enrichissante et bénéfique. Le centre d’accueil se trouve en haut de la rue à touristes.

0 0 vote
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
%d blogueurs aiment cette page :