Guatemala

Atitlan – San Pedro

La traversée du Lac pour rejoindre San Pedro se fait en Lancha. Si vous ne voulez pas chercher à négocier avec les nombreux gars qui vous accostent à Panajachel, dirigez vous directement vers le panneau « San Pedro » le long de la voie piétonne, le prix est affiché, 25Qtz l’aller, 50Qtz l’aller-retour. J’étais tombé le matin sur un gars qui m’avait proposé 20Qtz mais je ne l’ai pas revu au moment de partir.

Le trajet peut prendre entre 30 et 45 min, cela dépend du nombre d’arrêts aux villes intermédiaires, mais surtout du vent violent, appelé Xocomil, qui souffle sur le lac. Une légende raconte qu’il serait l’incarnation de la princesse Xocomil, qui parcourt chaque jour le lac d’un bout à l’autre à la recherche de son amant disparu. Cela serait bien qu’elle le trouve, il serait temps, car elle provoque des vagues qui rend la navigation plutôt difficile et légèrement arrosé. Le mieux est de naviguer le matin avant que le vent se lève.

Dès qu’on pose le pied dans la ville, on a vite l’impression de se retrouver au point de départ. En effet, l’embarcadère d’arrivé et de départ, qui sont différents, attention, sont reliés par une rue plutôt touristique communément appelée ici « Gringo Land« . Des restaurants, des bars, des tours opérateurs, des boutiques récentes, des massages, des tuk tuks, et tout ce qu’il faut pour satisfaire le touriste qui veut faire la fête et prendre du bon temps. Pas vraiment ce que je suis venu chercher ici mais quand même bien pour se changer les idées et profiter aussi.

Me voici à déambuler dans la rue à la recherche de l’école d’espagnol que j’avais repérée avant de partir et auprès de laquelle j’ai réservé ma place deux jours auparavant. Après deux, trois agences qui ne comprennent pas trop l’anglais, on m’indique enfin son emplacement un peu plus haut dans la ville.

Et en effet la ville monte vite en hauteur. On quitte la rue à touristes pour grimper dans les hauteurs de la ville un peu plus authentique et typique où se trouve l’école. Je détaille mon expérience scolaire un peu plus dans cet article.

Visite de la ville

Au final je vais passer trois semaines à San Pedro. Cela m’a permis de pouvoir découvrir les villes autour du lac, et de faire pas mal le tour de la ville.

Dans la ville il y donc Gringo Land à parcourir. La rue longe la côte, les petites ruelles sont agréables et fournies en tags et décorations. Comme dans tout endroit touristique les auberges et hôtel proposent toutes sortes d’activités comme des massages, des sources d’eau thermales avec vue sur le lac, du yoga, etc…

Plus vers le haut et le centre ville, c’est beaucoup plus typique. Autour de l’église, il y a le petit parc et bien sur le marché local. Et plus de restaurants moins touristiques.Les tags quand à eux sont très orientés religieux.

Où manger et sortir ?

La plupart de mes repas je les prenais en famille, donc j’ai peu de restaurant à conseiller. Mais j’ai pu tester le Shanti Shanti avec une carte un peu plus orientale. En plus authentique il y a le Tacomex, bon et vraiment pas cher, je conseille la Tortas Mixta pour 17Qtz. Pour un hamburger bien copieux à 35Qtz, le Jakuu est bien aussi.

Pour aller boire un verre et/ou danser, le bar Le Sublime est top. Il y a aussi de quoi manger. Pour jouer au billard et ping pong, il y a le Mullet’s. Un peu caché il se trouve après l’hôtel. Bon par contre le billard est un peu vieux, il n’est pas très droit et en forme, il a fait son temps. On a aussi été faire un quizz au El Barrio, chouette soirée. Bon par contre c’est couvre feu à 23h, plus de musique et la plupart des bars ferment.

0 0 vote
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
%d blogueurs aiment cette page :