Belize,  Randonnées

Cockscomb Wildlife Basin Sanctuary

Le Cockscomb Wildlife Basin Sanctuary est reconnu à l’échelle internationale comme la première réserve de jaguar au monde. Elle est également connue pour ses cascades spectaculaires, ses vues sur les montagnes, ses sentiers naturels et sa riche diversité d’oiseaux néotropicaux. Les traces de chats sauvages, de tapirs, de cerfs et d’autres animaux sauvages sont souvent observées sur les sentiers de randonnée ou le long de la rive de South Stann Creek. C’est un réservoir de biodiversité.

La zone a également été désignée pour protéger les bassins hydrographiques supérieurs d’importants réseaux fluviaux qui fournissent des services écosystémiques à la population. Cockscomb a deux bassins distinctifs, qui sont séparés par une crête de terre, d’où son nom, car le sommet montagneux ressemble à une crête de coq.

Comment se rendre au Parc de Cockscombs ?

L’entrée du parc se trouve le long de la Southern Highway. Donc il est possible de prendre le bus et de s’arrêter au Centre Culturel Maya tenue par des femmes, c’est plus une boutique qu’un musée. C’est ici qu’on achète le billet d’entrée au parc. Il ouvre à 8h du matin. Ensuite il reste environ 6 miles avant d’arrivée au centre de la réserve d’où partent les randonnées. Des taxis attendent à l’entrée pour vous y emmener.

Il est toujours possible de prendre un tour opérateur qui vous emmène directement en haut, et en plus vous avez un guide.

Personnellement j’ai pris l’option économique, mais non moins fatigante, le vélo.

La Balade à Vélo

Distance totale: 26071 m
Altitude maximum: 109 m
Altitude minimum: -17 m
Total time: 02:21:26
Télécharger

Levé a 6h15, sac à dos prêt, contenant pique nique, affaires de pluie, bâtons de marche, je décolle à 6h45. Faut tout d’abord savoir qu’ici les vélos n’ont pas de vitesses, pas de freins, c’est du retro pédalage, et la selle est basse. Et c’est parti pour 25 km.

J’ai mis 1h15 pour aller jusqu’au Maya Center, la route est plate, praticable et peu de circulation. Je suis bien tombé car je suis arrivé à 8h, pile quand le centre ouvre.

C’est là que cela se complique, la route devient un chemin de terre plein de cailloux et vallonné. J’ai mis une heure pour rejoindre le centre. Autant dire que les montées, c’est à pied qu’il faut les faire. Petit coup de peur en chemin quand j’ai entendu des cris, on aurait dit le cri d’un T-Rex, bienvenue à Jurassic Park. Je vais découvrir plus tard que ce sont les cris des singes hurleurs.

Randonnées dans la réserve

Arrivé en haut, il faut aller faire valider son billet au guichet, et un garde forestier nous accueille pour expliquer les différents parcours de la carte qu’il est possible et autorisé de faire.

Possibilité de faire de la balade nature à la recherche des jaguars cachés et autres animaux, rien à craindre, de faire de la bouée sur la rivière (moyennant 15$BZ), d’aller voir les cascades et de s’y baigner, et d’aller voir la carcasse d’un vieil avion qui s’est craché dans la foret.

Distance totale: 10486 m
Altitude maximum: 233 m
Altitude minimum: 45 m
Total time: 04:52:50
Télécharger

Durant ma balade j’ai pu croiser un signe hurleur, un des fameux qui font un cri bizarre, un phacochère, qui a surgi du bois et qui a traversé la route devant moi, des sortes de lémurien noir, et des oiseaux colorés, pas de jaguar, snif !!

J’ai aussi fait l’ascension du Ben’s Bluff, avec au passage une des petites cascades, la vue en haut est plutôt sympa. La grosse difficulté fut l’arrivée de la pluie au milieu de la randonnée, des trombes d’eau qui ont fait que j’ai du ralentir, voir m’arrêter pour ne pas être trop trempé.

L’avion crashé, je l’ai fait avant d’arriver en haut, il est sur la route donc je me suis dit autant s’arrêter tout de suite au lieu de revenir à pied le voir. Il est à peine à 500m du bord de la route.

De ce fait, je n’ai pas fait l’autre randonnée pour aller voir les deux autres cascades et point de vue. J’ai du pensé au chemin du retour. La même que le matin, la pluie et vent en plus. Et me voilà reparti sur terrain détrempé. Pas un touriste en pick up ne se serait arrêté pour me charger à l’arrière. En même temps j’étais trempé et plein de boue. La douche fut une belle récompense à l’arrivée, malgré le fait de nettoyer toutes les affaires.

Pour les plus courageux, il est aussi possible de prendre un guide et de faire le Pic Victoria sur plusieurs jours, le deuxième plus grand sommet du Bélize.

Où dormir ?

Pour éviter toutes ces péripéties, le parc possède des chalets sur place. Comme cela vous pouvez commencer les randonnées de bonne heure ou tard le soir et ainsi avoir plus de chances de croiser un jaguar, qui chasse la nuit, et d’autres animaux.

0 0 vote
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
%d blogueurs aiment cette page :