Guatemala

Lac Atitlan

Un peu d’histoire ?

Situé dans le département de Solola, le lac Atitlán est l’une des attractions touristiques les plus visitées au Guatemala car il est considéré comme l’un des plus beaux lac du monde. Le lac a une superficie de 130 km2, et la couleur de ses eaux varie du bleu profond au vert. Le lac, formé il y a environ 84.000 ans à la suite d’une éruption volcanique, est à 1.500 mètres au-dessus du niveau de la mer, avec une longueur de 18 kilomètres, et une profondeur allant jusqu’à 341 mètres, ce qui en fait le lac le plus profond d’Amérique centrale.

Ce qui le rend si spectaculaire et unique, c’est qu’il est entouré de trois volcans, « Les Trois Géants » : San Pedro (3020 m), Tolimán (3158 m) et Atitlán (3537 m) tous situés au sud du lac, sur la chaîne volcanique d’Amérique Centrale.

Autour du lac, sur ses rives ou plus en retrait, se trouvent une multitude de villages qu’il est possible de visiter et qui offrent différents environnements aux touristes. Certains sont accessibles par la route, d’autres uniquement par bateau. Beaucoup des habitants de ces villages sont des descendants des ethnies mayas Kaqchikel et Tz’utujils principalement. De ce fait, vous trouverez toutes sortes d’artisanat tels que des tissus, des pots, des chaînes, des bracelets, des tambours,des hamacs et bien d’autres souvenirs, propres à la culture de chacun de ces peuples.

Comment se rendre au Lac Atitlan ?

L’auberge Utopia de Lanquin propose différentes destinations au départ de celle-ci. Dans mon idée, je voulais apprendre au plus tôt l’espagnol du coup je choisis de partir directement vers le Lac Atitlan.

Je pars très tôt de Lanquin, vers les 7h, pour arriver à 8h à Lanquin. Le trajet se fera comme à l’aller à l’arrière d’un Pick Up, qui prendra au passage quelques locaux pour les amener à la ville. On croisera au passage d’autres pick up des autres hôtels alentours faisant le même trajet.

Le point de rendez vous est le centre ville, où nous serons tous dispatchés vers les minibus en fonction de nos destinations respectives. La mienne sera Panajachel (qui se prononce Panaratchel, ou Pana pour les locaux), qui est la ville principale d’arrivée pour accéder au lac Atitlan pour un prix de 250Qtz.

Départ vers les 8h45 pour arriver aux environs de 18h30, et oui 10h de minibus pour faire 285km. Toujours les mêmes chemins de terre défoncés en montagne et les multitudes de virages. Ce n’est que vers la fin, que la route devient vraiment praticable et agréable. J’ai quand même réussi à lire et finir un livre de 200 pages.

Afin d’éviter un gros pavé sur le lac Atitlan avec mon expérience sur chaque ville, je ferai un article pour chacune d’entre elles que j’ai visité :

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :