Guatemala

Atitlan – Santa Cruz – Jaibalito

Pour continuer le tour des villes du lac, je pars pour un petit tour à Santa Cruz. Le nom fait déjà penser à une superbe ville balnéaire. A partir de San Pedro, Santa Cruz est uniquement accessible par Lancha et il vous en coûtera 20Qtz. On ne peut pas vous arnaquer, c’est indiqué sur la pancarte de l’embarcadère.

Arrivée sur place, l’avenue principale est une grande montée jusqu’à la ville qui se trouve en hauteur. Soit vous avez le courage de marcher soit vous prenez un des nombreux tuk tuk qui attendent en bas.

Bon bah énorme déception, je vous avouerai que la ville ne m’a pas du tout touchée, je l’ai trouvé vide et sans vie, je n’ai croisé quasiment personne, loin de la station balnéaire. Je pense que pendant le jour de marché cela doit être un peu plus sympa. Il n’y a qu’un bâtiment qui attire vraiment l’œil, le « CECAP » avec en son sein un atelier de couture et le café « Sabor Cruceno » dont la terrasse possède la meilleur vue de la ville.

Le reste de la ville, se sont pleins de petites rues étroites et de maisons vraiment vétustes. C’est dommage car la vue est superbe.

Je n’y reste pas longtemps et j’emprunte le chemin qui mène jusqu’à Jaibalito pour continuer ma petite randonnée. L’entrée se trouve dans la montée avant l’arrivée dans la ville.

Avant je suis quand même passer au commissariat pour demander des informations sur la sécurité du chemin, le policier m’a dit qu’il n’y avait aucun problème sur cette partie, mais qu’il valait mieux éviter la partie suivante, de Jaibalito à San Marco.

Un peu plus loin le chemin se sépare en deux, rester sur la gauche et descendez les marches pour passer devant l’auberge qui se trouve en contrebas. Les auberges qui se trouvent sur le chemin ont l’air plus sympa que la ville. En y séjournant, je pense qu’on doit y être tranquille. Le trajet n’est pas très long, et plutôt facile, très peu de difficultés.

On arrive assez vite à une auberge qui s’appelle “La Casa del Mundo” qu’on peut apercevoir sur le chemin en contrebas de la falaise.

Une entrée se trouve sur la route un peu plus loin. On peut y descendre gratuitement pour accéder au restaurant. Le cadre est très accueillant mais les prix à la carte plutôt élevés. J’ai réussi à accéder à la “plage” donc je pense qu’on peut y rester et se baigner tranquillement sans qu’on vous demande quoi que ce soit.  Penser à prendre une serviette si vous voulez faire une pause. Personnellement mon projet est de me baigner à San Marco.

Vous pouvez aussi vous rendre au Club Ven Aca connu pour sa piscine à débordement et son jacuzzi avec vu sur le lac. J’ai pu lire que les installation sont utilisables gratuitement en échange de consommation au bar.

D’en bas on peut aussi accéder à un chemin qui mène à la ville, Jaibalito. La ville c’est deux routes et quelques maisons, on en fait vite le tour. Quelques auberges au bord de l’eau aussi pour ceux qui désirent une retraite au calme.

Je suis ensuite les conseils du policier et me rend à l’embarcadère pour continuer ma route vers San Marco en Lancha (15Qtz) et non par le chemin de Trek qui soit dit en passant, semble beaucoup plus long.

Distance totale: 12814 m
Altitude maximum: 1720 m
Altitude minimum: 1549 m
Total time: 03:35:16
Télécharger

0 0 vote
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
%d blogueurs aiment cette page :